Extrait enrichi : comment lier son profil Google+ à ses publications

Extrait enrichiDans un commerce physique, l’emplacement et la communication déterminent pour beaucoup le succès de l’enseigne. Sur le Web, c’est pareil. Etre vu et susciter de l’intérêt est le commencement du succès. Les moteurs de recherche Google, Bing, Yahoo et bien d’autres sont des instruments incontournables qui servent cette stratégie. Mais ils ne sont que des instruments, la matière première du succès sur le Web est la ressource publiée par l’internaute.

Google, moteur de recherche le plus utilisé au monde, recommande aux blogueurs d’accentuer dans leurs différentes stratégies sur le Web la publication de données originales et pertinentes pour les internautes, diffusées de façon régulière. En conséquence de quoi, le moteur de recherche positionne ces ressources dans ses premiers résultats naturels sur certains mots-clés en rapport avec les publications.

Ceci n’est pas sans effet pour le blogueur. Avoir une ou plusieurs ressources dans les premiers résultats naturels de Google donne de l’autorité au  blogueur et favorise plus de trafic vers ses données. Le blogueur peut en tirer le meilleur parti pour construire une e-réputation valorisante.

Google encourage également les internautes qui font autorité dans la publication sur le Web en leur proposant une identification personnalisée de leurs données dans ses résultats organiques.

L’identification personnalisée va consister à afficher la photo de l’internaute à coté du contenu dont il est auteur dans les résultats naturels du moteur de recherche. Ainsi, un résultat personnalisé dans les SERP Google va se présenter comme dans l’image ci-dessous avec la photo de l’internaute, le lien de la ressource publiée ou le lien du profil, le nom de l’auteur comme un lien vers son profil Google+, un extrait de la publication et sa date de diffusion. On dit d’un tel résultat qu’il est enrichi. On l’appelle extrait enrichi.

Extrait enrichi pour Antoine BLAGNON

Un extrait enrichi (rich snippet en anglais) incite l’usager de Google à plus de curiosité et accroît le taux de clics sur la ressource. Ici, l’extrait enrichi doit pousser l’usager à la lecture de tout le billet. Donc, un bon résumé de l’article est essentiel.

D’autres affichages de l’extrait enrichi sont possibles, en plus des éléments ci-avant cités, l’extrait enrichi peut indiquer des étoiles et le nombre d’avis des utilisateurs, le fil d’Ariane (breadcrumb en anglais) de la ressource, le nombre d’abonnés dans les cercles G+, les dates d’événements, les lieux de vente, etc.

Pour bénéficier de cette personnalisation, il faut d’abord lier son profil Google+ à son blog ou son site et bien configurer ses données structurées*.

Pourquoi rechercher l’affichage d’un extrait enrichi

Trois (3) raisons essentielles peuvent motiver une telle action :

  • Google étant le moteur de recherche le plus utilisé, suivre ses recommandations pour bénéficier des meilleures positions dans ses résultats organiques est une aubaine pour profiter d’une bonne visibilité sur le Web
  • L’authentification personnalisée d’une ressource Web incite le visiteur à cliquer et aller plus loin sur le site/blog. Ce qui est un bon début pour capter ou/et fidéliser ses visiteurs
  • La personnalisation par Google suppose la pertinence de la publication en rapport avec une requête donnée et procure de l’autorité à son auteur (le blogueur)

Comment lier son profil Google+ à son site/blog

L’incontournable logique est de posséder un profil Google+ avec une photo identifiable de l’auteur. Ensuite, deux possibilités sont au choix :

1-  Avec une adresse email sur le domaine du blog

Prenons le cas d’un blog, c’est valable pour tout autre site, vous avez acquis un nom de domaine, par exemple http://web-et-editions.com et un hébergement Web pour loger votre blog. Sur le domaine, ici http://web-et-editions.com, vous allez créer une adresse électronique, par exemple contact@web-et-editions.com. C’est cette adresse email logée sur le même domaine que votre blog que vous allez utiliser pour lier votre profil Google+.

Pour ce faire, assurez-vous d’avoir sur chacune des pages de vos publications votre nom comme auteur, par exemple « Par Antoine BLAGNON ». Le nom indiqué doit correspondre au nom du profil Google+.

Nom de l'auteur de la ressource

Ensuite, vous allez sur la page de Google Authorship pour inscrire votre adresse email logée sur votre contenu. Et c’est tout.

2-  Avec une balise rel=author

Pour les plus avancés en programmation, il faut mettre un lien vers votre profil Google+ dans les pages que vous voulez personnaliser. Insérer ce lien en prenant soin de remplacer l’URL en orange par l’URL de votre profil et gardez la même configuration que ceci :

<a href=“https://plus.google.com/110003059308290239591 rel=author”></a>

Ensuite, vous allez indiquer sur votre profil Google+ le lien de votre blog.

Dans la partie BIO de votre profil Google+, vous allez cliquer sur Modifier dans la section Egalement auteur de : et vous y inscrivez le lien vers votre blog qui contient les ressources à authentifier comme les vôtres. Enregistrez !

De cette façon, vos données seront liées à votre profil Google+ et pourront s’afficher avec votre photo dans les SERP si le moteur de recherche les juge pertinent. Car tout n’est pas automatique avec Google.

Comprendre les données structurées

Antoine BLAGNON est graphiste et professionnel de la communication. Éditeur de ce blog, il vous propose de partager des trucs et astuces pour communiquer efficacement via le Blog.