Google Maps pour aider à se repérer aisément

Logo Google MapsVivre dans une grande agglomération en Afrique nous impose son lot de contraintes pour se repérer dans le dédale des rues. Et retrouver une adresse précise peut relever d’un véritable parcours du combattant. L’adressage des rues et avenues des villes africaines est généralement inexistant. Et quand il existe, il revêt bien souvent un caractère totalement fantaisiste. Si Treichville, quartier populaire d’Abidjan  en Côte d’Ivoire, est le quartier dont les adresses des voies sont les mieux nommées, il n’en est pas de même pour les autres quartiers de la ville. Du coup, pour se rendre à une adresse inconnue, il faut risquer de se perdre avant de s’y retrouver.

Cette problématique n’est, cependant, pas propre qu’à l’Afrique et aux pays sous-développés. Les pays développés l’ont connue. Avant le 18 ème siècle, les européens se repéraient à partir des enseignes des commerces. Pour améliorer leur façon de se déplacer, ils ont procédé au balisage et à l’adressage  public des voies. De ce fait, la localisation d’une adresse, d’un lieu peu connu peut se faire aisément.  Mieux, dans certains pays comme le Japon, de grandes cartes géographiques sont affichées à des emplacements stratégiques pour permettre aux populations de se repérer.

L’Afrique, elle, en était encore à rechercher les moyens pour aller vers l’adressage physique de ses rues et avenues lorsque le développement fulgurant des technologies de l’information est venu lui offrir une solution ô combien opportune. Gratuite et accessible en ligne à tous, elle permet de tracer et d’indiquer même les recoins les plus reculés : vous l’avez bien imaginé, c’est Google Maps.

Google Maps est une application Web gratuite développée par Google. Elle permet de déterminer une adresse, un lieu, un chemin… sur une carte (map) en ligne. Pour consulter une adresse sur l’application, il suffit de zoomer sur une « macro » localisation pour en voir le détail s’afficher. Par exemple, pour déterminer la position de la mosquée d’Aghien, il faut déjà savoir la situation générale de l’emplacement : savoir que la mosquée d’Aghien se trouve à Aghien, qu’Aghien se trouve dans la commune de Cocody, que Cocody se trouve à Abidjan, qu’Abidjan se trouve en Côte d’Ivoire et que la Côte d’Ivoire se trouve en Afrique. A moins qu’il ne faille savoir que l’Afrique se trouve sur la Terre, on a tous les éléments pour retrouver notre adresse. Bref, pour retrouver Aghien donc, on va se rendre sur Google Maps, on va choisir la carte de l’Afrique, on va zoomer sur la Côte d’Ivoire pour retrouver Abidjan ; on va ensuite rechercher Cocody et les II Plateaux pour retrouver plus facilement la mosquée d’Aghien. C’est la première méthode pour retrouver une adresse intégrée à Google Maps. Cette méthode a aussi pour avantage de permettre à l’internaute de se balader lors de la recherche et de découvrir accessoirement certains emplacements inconnus.

La seconde méthode consiste à taper directement l’adresse à retrouver dans le champ de recherche de l’application. Les résultats de la recherche s’affichent avec une icône qui pointe à l’endroit recherché. Si nous reprenions l’exemple de la mosquée d’Aghien, il nous suffirait de taper mosquée d’Aghien dans le champ de recherche de l’application pour qu’une icône nous indique son emplacement sur la carte. Bien entendu, pour obtenir un tel résultat, il faut que l’adresse mosquée d’Aghien soit répertoriée et intégrée dans Google Maps.

Cependant, toutes les adresses, fût-elle localement populaires, ne sont pas intégrées d’office à Google Maps. Dans ce cas, l’application propose, à qui veut, d’insérer un lieu, de tracer un itinéraire et de le rendre accessible publiquement en ligne.

Ainsi, les gestionnaires des cités africaines et les populations pourraient se servir de Google Maps pour indiquer des adresses, pour mieux se repérer et se déplacer facilement. Comme au Japon, les gestionnaires de nos cités pourraient exploiter les plans ou les images satellites de Google Maps (avec l’accord de Google), les agrandir à des tailles adaptées et les afficher publiquement dans des lieux stratégiques des villes. Ce serait un formidable outil de modernité pour les populations locales, ce serait un bon moyen d’adressage des voies et cela permettrait aux touristes de mieux s’orienter…

D’autre part, les individus qui souhaitent indiquer une adresse à un tiers peuvent se servir de Google Maps pour tracer le chemin d’accès à un emplacement qu’ils auraient préalablement indiqué sur la carte.

Comment insérer une indication dans Google Maps

Prenons l’exemple d’une personne qui souhaite se rendre chez WEB & EDITIONS, une adresse qu’elle ne connaît pas. Nous allons devoir lui indiquer l’emplacement de la structure et son chemin d’accès sur Google Maps.

Dans notre navigateur web préféré, nous allons ouvrir notre moteur de recherche Google. En haut et à droite (voir image ci-dessous), nous allons ouvrir Google Maps (en vert).

Application Google Maps

 

L’application s’affiche.

 

Mes adresses Google Maps

 

A gauche de la carte, nous allons cliquer sur Mes adresses et Connexion. Si nous ne sommes pas connectés avec notre compte Gmail, Google va nous rediriger sur une interface de connexion à notre messagerie. Il suffit d‘y entrer notre Mot de passe et de cliquer sur Connexion. Vous l’aurez compris, Google exige que nous possédions un compte Gmail pour créer une carte (itinéraire et lieu) sur son application.

L’étape de validation du compte réussie, nous allons cliquer sur Créer une carte dans notre nouvelle interface.

Créer une carte Google Maps

 

Une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet s’ouvre et nous présente une carte sur laquelle nous allons pouvoir indiquer l’emplacement de WEB & EDITIONS. Dans l’image ci-dessous, j’ai entouré en rouge les outils que nous allons utiliser pour indiquer notre position et tracer l’itinéraire d’accès.

 

Les outils de création d'une carte

 

  • Pour indiquer une position sur la carte, nous sélectionnons l’outil repère que nous positionnons à l’emplacement exact de WEB & EDITIONS. Nous indiquons un nom (ici WEB & EDITIONS), éventuellement le site Web et une courte description, puis nous enregistrons.
  • Pour tracer le chemin d’accès, nous allons sélectionner l’outil tracer. Sur la carte, nous allons tracer notre chemin puis l’enregistrer.

Ensuite, nous allons cliquer sur Carte sans titre à gauche pour donner un nom à la carte que nous venons de créer, lui donner une description et l’enregistrer. Notre carte est ainsi créée mais elle n’est pas encore consultable en ligne.

Pour permettre à notre visiteur de consulter la carte que nous venons de créer, nous allons devoir la rendre publique. Pour cela, à droite, sur la carte et en vert, nous allons cliquer sur Partager. Une fenêtre pop-up s’ouvre dans laquelle nous allons sélectionner Public, Enregistrer puis Ok.

Nous allons maintenant ouvrir le dossier à gauche, sélectionner Intégrer la carte à mon site et copier le code embed HTLM que nous allons coller dans notre site Web ou notre blog. Et vous avez le résultat ci-dessous : emplacement et chemin d’accès de WEB & EDITIONS.

Notre visiteur peut ainsi nous rejoindre en toute tranquillité grâce à Google Maps.

Google Maps nous offre aussi la possibilité de personnaliser notre carte :

  • Modifier le style des repères
  • Ajouter des données
  • Afficher sur la carte le libellé de notre position et sa description

En conclusion, grâce à Google Maps, retrouver une adresse, suivre un itinéraire est quelque chose de relativement simple pour autant qu’on arrive à se servir correctement d’internet.

Devant sa grande popularité, Google Maps continue d’améliorer son application avec sa nouvelle version et l’intégration de Google Earth.

Pour finir, il faut noter que d’autres services de cartographie en ligne existent comme Mappy en Europe, propriété de Solocal et bing Maps, propriété de Bing.

Antoine BLAGNON est graphiste et professionnel de la communication. Éditeur de ce blog, il vous propose de partager des trucs et astuces pour communiquer efficacement via le Blog.